Tableau de bord éco Solutions éco, agence de développement économique des pays de la Loire
L’agriculture
Date de mise à jour : janvier 2021

Plus de 7 milliards d’€ de production

Une grande région agricole

23 040
exploitations agricoles

en 2018

7,2 milliards d’€
de production agricole

en 2019

55 782
emplois agricoles

en 2019

Les Pays de la Loire cumulent climat et relief favorables à l’agriculture ainsi qu’une surface boisée parmi les plus faibles des régions françaises. L’agriculture, à dominante élevage, se caractérise également par une diversité des productions végétales et marque le paysage, entre bocage et plaines ouvertes. Les Pays de la Loire se situent au 4e rang des régions pour la valeur de leur production agricole, similaire à celle de l’Autriche. L’industrie agroalimentaire occupe un poids particulièrement important dans le tissu économique et offre de nombreux débouchés aux productions agricoles ligériennes.

Près de 70 % de la surface régionale dédiée à l’agriculture

L’agriculture couvre 2,2 millions d’hectares en Pays de la Loire, soit 69 % de la surface régionale. Au niveau national, cette proportion est plus faible, 52 %. La région représente 5,9 % du territoire métropolitain, mais totalise 7,7 % de sa surface agricole utilisée.

Les Pays de la Loire comptent environ 23 000 exploitations agricoles en 2018. L’élevage (bovin, avicole, porcin et caprin) est l’orientation principale de l’agriculture régionale avec 62 % de la valeur des productions. L’agriculture ligérienne se caractérise également par la grande diversité de ses productions végétales qui totalisent 38 % de la valeur des productions. Il s’agit des grandes cultures (cultures céréalières…) mais également du végétal spécialisé (maraîchage, horticulture, semences, champignons, viticulture…).

© P. Beltrami

Depuis 2005, le nombre d’exploitations agricoles s’abaisse en moyenne de 2,3 % par an. En 2018, ce nombre continue de diminuer mais le recul s’atténue ces dernières années : -1,8 % par an sur la seule période 2010-2018. Du fait de la chute du nombre d’exploitations, la superficie moyenne des exploitations a augmenté : elle est passée de 67 ha en 2013 à 79 ha en 2017.

Avec près de 26 400 salariés en équivalents temps plein (ETP) dans le secteur agricole, les Pays de la Loire restent une région, où la part des actifs agricoles est supérieure à la moyenne nationale. Ceci s’explique en partie par la forte implantation du végétal spécialisé dans la région. Le végétal spécialisé est une filière qui emploie une proportion de main-d’œuvre salarié importante relativement à d’autres activités agricoles. Le maraîchage, l’arboriculture, l’horticulture, les pépinières et la viticulture emploient ainsi 63 % des salariés régionaux de l’agriculture.

Depuis 2010, l’emploi salarié progresse de 7 % sous l’effet notamment de l’agrandissement des exploitations agricoles. En contrepartie, la part des autres actifs familiaux dans la main-d’œuvre des exploitations est en baisse.

En 2018, avec près de 3 200 exploitations en agriculture biologique (10,6 % de l’ensemble des exploitations ligériennes) et près de 190 000 hectares cultivés en bio et conversion, les Pays de la Loire se positionnent au quatrième rang national en surface bio. Ils figurent également parmi les premières régions françaises pour la production sous signe de qualité (Label Rouge, AOP, AOC…).

Le comptage des exploitations agricoles

Il s’agit des exploitations dont l’importance est au moins égale au seuil d’assujettissement. Un non salarié agricole est affilié en qualité de chef d’exploitation agricole s’il met en valeur une exploitation au moins égale à une SMA (superficie minimum d’assujettissement) ou a une activité agricole de 1 200 h minimum de travail par an.