Tableau de bord éco Solutions éco, agence de développement économique des pays de la Loire
Le Bio
Date de mise à jour : juillet 2021

Plus de 10 % des surfaces agricoles en bio en Pays de la Loire

Les Pays de la Loire, 4e région française pour la culture biologique

En 2019, la part de la superficie agricole utilisée (SAU) en bio ou conversion s’élève à 10,3 % en région, pour un taux national de 8,5 %. Avec près de 215 000 hectares, les Pays de la Loire sont la 4e région française pour la surface cultivée en bio et en conversion. Les premières régions sont l’Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et la Nouvelle-Aquitaine.

La surface agricole utilisée (SAU) bio et en conversion

SAU bio et conversion
(en ha)
Part de la
SAU totale
Loire-Atlantique73 15518,1 %
Maine-et-Loire48 42010,7 %
Mayenne26 9636,9 %
Sarthe20 6045,6 %
Vendée45 7909,8 %
Pays de la Loire214 932*10,3 %
* dont 24 % de sufraces en conversion
Source : ORAB

En 2019, 3 636 exploitations soit 12,1 % de l’ensemble des exploitations agricoles ligériennes sont orientées en bio ou en conversion. Les Pays de la Loire se classent ainsi au 5e rang national pour les exploitations. 16 % d’entre elles sont mixtes, c’est-à-dire qu’elles produisent à la fois en bio et en conventionnel. La taille moyenne régionale des exploitations bio est de 59 ha, contre une moyenne de près de 69 ha pour l’ensemble des exploitations régionales.

Parmi les 3 636 exploitations, plus de la moitié sont à orientation animale (58 %). L’élevage bovin (lait, viande) est la première orientation de production. Au niveau national, la région des Pays de la Loire est 1re en nombre de poulets de chair bio, 2e en poules pondeuses, truies, vaches allaitantes et vaches laitières. Les exploitations légumières et viticoles sont également nombreuses.

L’agriculture biologique continue de gagner du terrain en 2019

En France, l’année 2015 a marqué un tournant dans le développement de l’agriculture biologique : les conversions sont désormais plus nombreuses et davantage de consommateurs achètent des produits issus de l’agriculture biologique. Les achats de produits bio atteignent 11,9 milliards d’euros en 2019, en croissance continue. Ils représentent près de 6,1 % des achats alimentaires des Français.

En Pays de la Loire, le nombre d’exploitations bio est également en progression. Le nombre d’exploitations et les hectares engagés en agriculture biologique ont en effet triplé depuis 2009. Les conversions, très dynamiques depuis 2015, se sont poursuivies sur un rythme encore soutenu en 2019.

L’évolution de la SAU et du nombre d’exploitations en mode de production biologique* en Pays de la Loire

*Exploitations bio et en conversion
Source : ORAB

Une implantation du bio diverse selon les départements

  • En Loire-Atlantique et Maine-et-Loire, l’agriculture biologique est plus développée que dans les 3 autres départements ligériens. La Loire-Atlantique est le 1er département ligérien pour la production biologique. Il se classe au 2e rang français en surfaces et au 6e rang en nombre d’exploitations. 41 % des exploitations bio du département sont spécialisées vers l’élevage bovin.
  • Le Maine-et-Loire figure aussi dans le top 10 des départements français : 6e en surfaces et 10e en nombre d’exploitations bio. Dans ce dernier, la première orientation de production des exploitations bio est la viticulture, 20 % des exploitations bio du Maine-et-Loire.
  • La Mayenne, qui a connu aussi un fort développement vers l’agriculture biologique ces dernières années, se caractérise par une orientation très marquée dans la production laitière : 32 % des fermes bio. Le département affiche toutefois une plus faible proportion d’exploitations agricoles bio que la moyenne régionale.
  • En Sarthe, plus d’1/4 des surfaces bio et en conversion sont en grandes cultures. La présence d’exploitations bio reste modeste. L’aviculture, omniprésente, accroît toutefois son développement vers l’agriculture biologique ces dernières années.
  • Enfin en Vendée, les exploitations engagées en bio ont des orientations de production très diversifiées. L’élevage bovin viande en est la 1re. Les exploitations légumières, poly-élevages, bovin-lait, grandes cultures ou volailles sont aussi fréquemment rencontrées.

Les exploitations bio et en conversion en Pays de la Loire

Exploitations bio
et conversion
Part des exploitations bio et conversion
dans le total des exploitations
Loire-Atlantique1 08118,4 %
Maine-et-Loire1 01113,7 %
Mayenne4647,0 %
Sarthe3918,4 %
Vendée68912,4 %
Pays de la Loire3 63612,1 %
Source : ORAB