Tableau de bord éco Solutions éco, agence de développement économique des pays de la Loire
La santé
Date de mise à jour : Octobre 2020

85,8 ans
espérance de vie
des femmes à la naissance

en 2020

79,6 ans
espérance de vie
des hommes à la naissance

en 2020

1,84
enfant par femme en âge de procréer

en 2020

  1. 1

    Dans les Pays de la Loire, en 2020, l’espérance de vie des hommes s’élève à 79,6 ans contre 79,2 ans en France. Elle se monte à 85,8 ans chez les femmes, soit également légèrement plus qu’en France : 85,3 ans.

    En revanche, en France comme en Pays de la Loire, l’espérance de vie a reculé chez les hommes comme chez les femmes. Cette baisse est cependant moins marquée en région.

  2. 2

    Au 1er janvier 2020, 5 541 médecins généralistes et 5 682 spécialistes exercent en Pays de la Loire.

    Depuis 2015, chaque année, le nombre de médecins généralistes libéraux progresse de 0,3 % tandis qu’il diminue de 0,6 %  en France. La progression du nombre de praticiens généralistes salariés est plus soutenue : +2,2 % par an en Pays de la Loire et +0,8 % en France.

  3. 3

    En 2020, près de 37 000 personnes ont perdu la vie dans la région : une hausse de 4,1 % par rapport à 2019. Moins touchée par la Covid-19 que d’autres régions françaises, la progression du nombre de morts est plus modérée qu’un niveau national (+9,1 %).

    Au-delà du coronavirus, la hausse de la mortalité s’explique aussi par l’arrivée des baby-boomers à des âges de forte mortalité.

3,7 consultations
accessibles par an et par habitant

auprès des médecins généralistes en 2018*

Un accès aux professionnels du soin parfois délicat

L’accès à l’ensemble des professionnels de santé (1er et 2nd recours) est une problématique majeure en France comme en région. En Pays de la Loire, tous les territoires ne bénéficient pas d’un accès à la santé de qualité suffisante. Ce phénomène s’explique par des effectifs insuffisants de professionnels de santé et par leur inégale répartition sur le territoire régional.

 

En Pays de la Loire, l’accès au médecin généraliste est plus aisé en Maine-et-Loire et en Loire-Atlantique. En Vendée, il existe des difficultés d’accès sur certaines parties du territoire, notamment le long du littoral, au cours de la période estivale. C’est en Mayenne et en Sarthe que l’accès aux soins est le plus problématique. Les difficultés de ces territoires sont renforcées par des perspectives futures parfois inquiétantes. L’évolution de la répartition territoriale des médecins les plus jeunes fait craindre le développement de déserts médicaux dans un avenir proche. Cette problématique apparaît plus marquée au nord de la région et surtout à l’est de la Sarthe.

En savoir plus