Tableau de bord éco Solutions éco, agence de développement économique des pays de la Loire

La construction navale : les entreprises régionales

La construction navale : les entreprises régionales

Une filière d’excellence régionale

Les entreprises de la région en un coup d’œil !

Les Chantiers de l’Atlantique

Les Chantiers de l’Atlantique (Saint-Nazaire – environ 3 000 employés) sont le plus grand chantier naval de France et d’Europe. Dotés d’un outil industriel de pointe où se construisent navires civils et militaire, ils proposent des prestations allant de la construction à la maintenance. Constructeur des deux plus grands paquebots de croisière en activité du monde, seuls les Chantiers de l’Atlantique ont les infrastructures adaptées pour fabriquer ce type de navires en France.

Les Chantiers se positionnent également de plus en plus sur les énergies marines et dans les constructions offshore.

Construction aux Chantiers de l’Atlantique du Wonder Of The Seas, plus grand paquebot de croisière au monde (©Bernard Biger / Marinas Yachting)

NEOPOLIA, un réseau collaboratif de PME

Une quarantaine d’entreprises ligériennes de la construction navale, principalement des PME, sont réunies au sein du cluster marine de NEOPOLIA. Elles travaillent ensemble pour pouvoir répondre à des projets d’envergure et à l’identification de nouveaux marchés.

En 2019, Neopolia et ses membres ont été retenus par l’entreprise nantaise Neoline pour la construction du premier cargo à voile à Saint-Nazaire.

Projet du NEOLINER, un cargo à propulsion principale vélique (© MAURIC)

Une région forte pour l’industrie navale de défense

Naval Group (ex-DCNS) est le leader européen de la construction navale de défense. Réunissant près de 1 800 salariés, le site industriel de Naval Group Nantes-Indret est spécialisé dans la propulsion des navires et les énergies marines renouvelables.  Le groupe dispose d’un centre de recherche technologique implanté au Technocampus Océan à Bouguenais qui rassemble près de 200 salariés. Annoncé par le Président de la République en décembre 2020, le futur porte-avions de nouvelle génération sera construit par la coentreprise entre les Chantiers de l’Atlantique et Naval Group à Saint-Nazaire.

Le groupe OCEA est une entreprise de construction navale spécialisée dans les bateaux en aluminium jusqu’à 85 mètres. Le chantier naval est implanté sur 4 sites dont 3 dans les Pays de la Loire. Un site à Fontenay-le-Comte dédié à la fabrication de coques alu et chaudronnerie industrielle et deux sites spécialisés dans l’armement des navires aux Sables-d’Olonne et à Saint-Nazaire.

Vue aérienne du port de Saint-Nazaire (© Benoit Marembert)

Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire

Avec un territoire qui s’étend sur 65 km, le long de l’estuaire de la Loire, et générant 24 400 emplois directs et indirects, le Port Nantes Saint-Nazaire est le premier port de la façade atlantique française et le 4e grand port maritime français. Spécialiste des paquebots, le GPM met à disposition des infrastructures dont quatre formes destinées à la construction et à la réparation navale :

  • Une forme écluse (350 m sur 50 m)
  • Une grue bigue d’une capacité de 400 tonnes
  • 3 forme de Radoub (206 sur 30 m, 117 sur 13 m et 159 sur 18 m)
  • Un total de 25 hectares disponibles pour les entreprises intervenantes

L’actualité de la filière en région

Zeppelin recrute

#Naval – Nautisme – EMR

Zeppelin, fabricant de bateaux pneumatiques semi-rigides, en pleine croissance lance une campagne de recrutement de 6 nouveaux salariés. Des embauches d’agents de production nécessaires pour pouvoir faire face à la hausse des commandes, le carnet de l’entreprise étant plein jusqu’à juillet 2022.

21/10/2021

Airseas prévoit de recruter 130 personnes

#Naval – Nautisme – EMR

Airseas, spécialisée dans la propulsion à vent type parapente pour cargos et navires de commerce, a quitté Toulouse pour Nantes. La plupart des 80 salariés ont suivi l’entreprise. Cette dernière souhaite procéder à 130 nouvelles embauches d’ici fin 2022. Un effectif devenu indispensable pour faire face aux contrats signés avec Airbus et le japonais K-Line.

24/09/2021